Les Virtualistes
"Nous vous rappelons qu’il existe d’autres possibilités"

Derniers articles

  • Mémoire de la Paix

    Un artiste à part...
    Un drapeau blanc, symbole de la Paix troué en son centre, une disquette 8 pouces contenant la mémoire des guerres passées et présentes de l’humanité , par cet « objet mémoire » Pascal Schmitt nous rappelle qu’il existe d’autres possibilités.
    Si les êtres humains n’omettaient pas sans cesse leur propre histoire
    Si ils n’avaient pas de « trou de mémoire »
    Si ils cultivaient l’harmonie du blanc et du noir, du ying et du yang,
    Alors.... la guerre ne serait peut-être plus que mémoire (...)

  • Me Cormo sur son monde perché...

    Il nous a fallu six mois tout rond à Nicolas et moi, pour suite à un croisement de mails, réaliser ce dont nous - et d’autres de la tribu virtualiste - avions envie et besoin : réunir des fragments d’histoire, de passé encore présent, de présent pas encore passé et de futurs antérieurs, collecter les écrits des unEs et des autres, réunir les possibles et les impossibles pour faire exister ce livre.
    260 pages, des rires et des peines racontées chacun à sa façon, des éléments corrélés, entrelacés, (...)

  • Un drôle d’oiseau

    RIP Pascal Phalacrocorax Schmitt
    Déposez votre - Write your - Tribu(te) pour Pascal
    .
    Le 20 décembre 2013 vers 15H, face au 60/62 quai de la Marne, l’oiseau s’est envolé, jeté par poignées, envoyé en l’air entre ciel et terre, au bord du Canal de l’Ourcq. Là où, petits, son frère et lui pêchaient des écrevisses au début des années soixante. C’était avant que sa vie se dégrade, avant qu’on le place loin de sa mère, loin de son 19ème, avant que les malheurs ne s’abattent sur ce petit blondinet pas bien (...)

Derniers articles

  • Les brevets tuent

    Commentaires sur une Directive criminelle
    par Jean Pierre Berlan, directeur de recherche INRA et Christine Tréguier
    Petit rappel historique : le 17 juillet 1997, lors de la première discussion de la directive 98/44, les parlementaires europeens sont accueillis à Strasbourg par une manifestation d’handicapés, vêtus par les industriels des « sciences de la vie » de maillots jaunes portant l’inscription « Patents for life », « Des brevets Pour la vie ». Grace a cette directive visant a breveter « les (...)

  • Interactive Loos

    "Interactive Loos" est un questionnement sur la notion d’"intimité", de privacy, de sphère privée. L’intimité existe-t-elle encore dans nos sociétés de surveillance électronique ? Nous sommes vus, partout, en temps réel, que nous le voulions ou non. Où se situe la limite du privé, de l’intime ? Est-il plus facile ou plus acceptable de montrer son sexe que de montrer son visage ? Celui/celle qui regarde est-il/elle voyeur ou simplement "surveilleur" ?
    .
    Dispositif : Une caméra installée dans les (...)

  • Live with Van Goh

    Live with Van Gogh est une performance visiophonique réalisée pour Piazza Virtuale en 1992. Une réalité artificielle créée par le jeu des interstices entre les images.
    .
    L’objectif était la reconstitution d’une pseudo-réalité à l’aide d’un dispositif technologique low tech, par la diffusion d’instantanés successifs et par le son, un peu à la manière de La Jetée de Chris Marker.
    Jean Luc Godard a dit « Le cinéma, c’est ce qui se passe entre deux images ». Deleuze lui disait : « Le cinéma moderne, c’est (...)

  • Somalia

    . "Somalia" questions the indifference and lethargy of nations when confronted to a civil war in a poor country. It was conceived specially for Siggraph - the mecca of computer images and digital tools - whose participants prefer 3D glowyness and virtuality to images testifying of a more real and more dirty reality.
    .
    This teleperformance happened between Paris/La Villette and the Electronic Café booth in Siggraph Chicago (1992) at the request of Kit Galloway & Sherrie Rabinowitz. (...)

  • La Taverne de Platon

    .
    1994 année Internet. La France découvre le Net, Mosaic, le web et les médias glosent sur les cyber-cafés d’outre atlantique qui vendent de l’accès internet à cinq fois le prix.
    Les Virtualistes, qui rêvaient d’un Electronic Café lui d’échange et de création croisée, comme celui de Santa Monica, décident d’inviter journalistes branchés et experts du "cyber" à l’inauguration du premier internet-café à Paris.
    .
    .
    .
    .
    .
    Ce sera "la Taverne de Platon", un lieu virtuel symbolisé par un tag doré bombé sur (...)