Les Virtualistes
"Nous vous rappelons qu’il existe d’autres possibilités"

Derniers articles

  • Mémoire de la Paix

    Un artiste à part...
    Un drapeau blanc, symbole de la Paix troué en son centre, une disquette 8 pouces contenant la mémoire des guerres passées et présentes de l’humanité , par cet « objet mémoire » Pascal Schmitt nous rappelle qu’il existe d’autres possibilités.
    Si les êtres humains n’omettaient pas sans cesse leur propre histoire
    Si ils n’avaient pas de « trou de mémoire »
    Si ils cultivaient l’harmonie du blanc et du noir, du ying et du yang,
    Alors.... la guerre ne serait peut-être plus que mémoire (...)

  • Me Cormo sur son monde perché...

    Il nous a fallu six mois tout rond à Nicolas et moi, pour suite à un croisement de mails, réaliser ce dont nous - et d’autres de la tribu virtualiste - avions envie et besoin : réunir des fragments d’histoire, de passé encore présent, de présent pas encore passé et de futurs antérieurs, collecter les écrits des unEs et des autres, réunir les possibles et les impossibles pour faire exister ce livre.
    260 pages, des rires et des peines racontées chacun à sa façon, des éléments corrélés, entrelacés, (...)

  • Un drôle d’oiseau

    RIP Pascal Phalacrocorax Schmitt
    Déposez votre - Write your - Tribu(te) pour Pascal
    .
    Le 20 décembre 2013 vers 15H, face au 60/62 quai de la Marne, l’oiseau s’est envolé, jeté par poignées, envoyé en l’air entre ciel et terre, au bord du Canal de l’Ourcq. Là où, petits, son frère et lui pêchaient des écrevisses au début des années soixante. C’était avant que sa vie se dégrade, avant qu’on le place loin de sa mère, loin de son 19ème, avant que les malheurs ne s’abattent sur ce petit blondinet pas bien (...)

Derniers articles

  • « Viol des données et apocalypse à venir de la vie privée »

    Ce texte est la traduction française de « Data rape and the impending privacy apocalypse » de Simon Davies ( fondateur de l’ONG anglaise Privacy International et des Big Brother Awards)
    Dans les années soixante dix – frustréEs par un cadre légal agressif dominé par les mâles et un système judiciaire frileux – les défenseurEs des droits des victimes de viol ont lâché une expression qui a constitué le fondement de la pensée culturelle pour des décennies à venir : « Non, ça veut dire non ». Au fil du temps, (...)

  • Here & There

    Here & There is a teleperformance organised by Sensorband and Les Virtualistes between Here & There theater in New York and a parisian loft. A musician, Camel Zekri (guitarist free) and Les Virtualistes, in charge of cretaing the visuals and managing the connexion, were in Paris. Atau Tanaka & Edwin Van der Heide were in New York.
    .
    .
    The concept is simple : produce an audio-visual show which creates itself in an intermediary space, between here and there, in a (...)

  • Tableau d’une Telenoia

    .
    En 1992 V2 (Institut for unstable media ) organise à Hertogenbosch, Telenoia, un marathon de 24 heures non-stop de télé-communications artistiques. Au programme, une conférence de Roy Ascott, un téléconcert Zeronet, et des connections avec la moitié de la planète.
    .
    Les Virtualistes se sont associés avec Jean_Paul Longavesne du GRIP (Groupe de Recherches en Informatiques Picturales) pour réaliser une télé-performance avec son robot-peintre.
    .
    Cette machine automatisée mesure 4 mètres de haut (...)

  • Une cheville ronde dans un trou carré

    Texte écrit à l’occasion de la Zelig.rc2 - 2002
    Si il est une obsession, largement amplifiée par le 9-11, de ce troisième millénaire qu’on promet de nous faire tant aimer, c’est bien celle de l’identification des personnes. On part d’un algorithme simple "si" certains sont terroristes ou criminels ou simplement délinquants, "alors" nous le sommes potentiellement tous. Il convient donc d’anticiper sur l’acte. Ce qui pour nos sociétés dites démocratiques signifie identifier chaque suspect, chaque (...)

  • Electronic Peep Show

    L’Electronic Peep-show explore les relations entre corps et image, entre communication et dyscommunication, entre virtualité et réalité. Qu’advient-il lorsqu’on passe de l’autre côté du miroir, de la glace sans tain du peep-show par exemple ? Si l’échange charnel unilatéral devient multilatéral, interactif ? Si tu me donnes... je te donne.... Cette performance pose également la question de savoir si ces nouveaux outils de communication en réseau n’introduisent pas, avec la distance, une forme de (...)